<
>

Etienne Mason - SERT / Suzuki Endurance Racing Team (français)

undefined

Bol d’Or 2017, une chaine se casse, les chances d’un podium.. parties. Quelle est la beauté de l’endurance?

Oui nous n’avons pas eu de chance au Bol d`Or, mais la moto manque encore de développement pour l’endurance des courses de 24 heures car elle a été créé pour des courses plus courtes comme les 8 heures de Suzuka. Donc nous travaillons très dur pour l’adapter au format habituel des courses d’endurance.

Pourquoi SERT a choisi Etienne Mason comme un des trois pilotes? (À part le fait que vous venez de l’équipe junior)

Je pense que je réponds aux attentes de l’équipe, ils aiment les pilotes plutôt discrets mais travailleur. Je suis quelqu’un qui se remet beaucoup en question pour être tout le temps compétitif et c’est pour ça qu’ils m’ont choisi.

Champion du monde en 2015.. junior en 2014, à part cela, quels sont les meilleures souvenirs de ta carrière?

Sans aucun doute ma première course au SERT au 24 heures Du Mans 2015. Nous avons roulé à deux avec Vincent à partir de 3 heures du matin et nous avons gagné, je ne pouvais pas rêver mieux!!!

En 2017 tu roules avec la nouvelle GSXR1000R. Quelle était la plus grande difference part rapport à GSXR-16?

La puissance est incroyable, notre moto fait partie des plus puissantes du plateau. Quand nous avons reçu la moto et que nous avons fait les premiers tours nous avons été stupéfaits par la rage du moteur à tel point que nous ne pensions pas qu’il tiendrait 24 heures. Mais nous n’avons jamais été embêté par la fiabilité du moteur.

Tu roules le sprint aussi (FSBK), vu que dans le EWC la moto est quand même un compromis pour tous les trois pilotes...Quelle est donc la difference entre la moto EWC et la moto FSBK?

Je ne roule plus en vitesse cette année car je veux me concentrer à 100% sur l’endurance. Mais la moto de FSBK est très proche de l’origine. En 2017 j’ai roulé avec la moto qui venait de sortir, il n’y avait que les suspensions qui était changées sinon la moto était entièrement d’origine. J’ai réussi à montrer le potentiel de la GSXR d’origine face à des motos beaucoup plus préparées!!

undefined

Cette année tu as Vincent Philippe et Gregg Black comme coéquipiers.

Que peuvent-ils apprendre de toi?

Je pense être quelqu’un de très calme et focaliser sur le travail de l’équipe. Je fais tout pour permettre à l’équipe de récupérer le numéro 1 sur la moto. Nous sommes tous les trois très motivés pour gagner le titre cette année.

Qu’est-ce que toi tu peux apprendre de tes coéquipiers?

Je me sers beaucoup de l’expérience de Vincent qui a 10 titres en poche, Gregg est très fort en qualifications, donc nous nous aidons à nous améliorer tout le temps.

Quel est le point fort des trois pilotes?

Vincent: Son expérience

Gregg: Ses départs

Etienne: Ma régularité

Quelles sont les points faibles de SERT, ou pouvez-vous évoluer comme équipe?

Nous avons eu des coups durs ces dernières années mais notre point fort est notre solidarité et c’est grâce à elle que nous nous battons de nouveau aux avants postes.

SERT donne l’impression d’avoir un esprit très familial, même pendant les compétitions comme le championnat mondial.. est-ce une raison des succès obtenus par SERT?

Bien sûr, il y a des personnes qui sont là depuis 35 ans donc forcément les membres de l’équipe se connaissent très bien, nous avons vécu de belles choses et d’autres très dures mais c’est ce genre d’événements qui nous crée des liens.

Vous êtes maintenant en Espagne - Almeria pour des essais. Pour commencer une journée pareille - quel est le petit-déjeuner d’un pilote de EWC?

Pas de sucre, des protéines donc des œufs, du jambon, un jus de fruit et un café.

Sur le site officiel de Suzuki,on peut lire que votre menu favori est une fondue savoyarde.. pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, qu’est-ce qu’une fondue savoyarde?

C’est le meilleur menu du monde!!! C’est un plat de chez moi qui se mange en hiver après une bonne journée de ski. C’est un mélange de différents types de fromages fondus avec du vin blanc. C’est un délice!!

Quelle es votre meilleur conseil pour un jeune pilote qui veut réussir?

Toujours se faire plaisir, si le plaisir ne vient plus alors ça ne sert à rien de continuer.

Tu as le nr 155. Est-ce qu’il y a une raison spéciale pour ce numéro?

Bien sûr, Ben Bostrom m’a fait rêver quand j’étais gamin. Donc à première course je voulais avoir le même numéro que lui et c’est resté.

Ta première course à l’âge de 12 ans.. c’était sur quelle moto?

J’ai démarré par le moto-cross sur une Honda CR80 je suis ensuite passé à la vitesse à 17 ans.

undefined

On te voit souvent avoir le coude et le genou au sol.. quel est la sensation que ça te donne d’avoir le coude aussi bas?

C’est devenu naturel je ne ressens plus grand chose, c’est un repère pour moi et un appuie supplémentaire.

Après 38 ans, le temps de Dominique Méliand comme manager de SERT est venu à une fin. Comment s’est passé cette conversion?

Le chef n’a pas encore prit sa retraite mais ça ne devrait tardé, il travail actuellement pour faire la meilleure transition possible pour la suite!!

Text: Dan Höijer

Foto: Petter Reuterholt - Motofoto.se

Roadracing logo
roadracingSE
16 februari 2019 kl. 09:31

RoadracingSE på Instagram